9. févr., 2017

Soyez votre ami n° 1

Dès maintenant, soyez votre ami n°1.

Lorsque vous vous apprêtez à médire, lorsqu'un sentiment de colère vous traverse, songez : « Aimerais-je que les effets de cette pensée me reviennent et se manifestent dans ma vie ? »

Jugulez-la instantanément, et remplacez-la par son opposé lumineux.